Démarche qualité

Sous l’impulsion de la Direction et de la Commission Médicale d’Etablissement, le Comité des Vigilances des Risques et de la Qualité et les différents groupes de travail, composés par des membres du personnel de la Maison Hospitalière Saint Charles, œuvrent ensemble pour l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.

Pour les services sanitaires (HDJ, Médecine, SSR, USLD)

L’établissement est engagé dans une procédure de certification depuis plusieurs années. Cette dernière vise à évaluer le fonctionnement global des établissements de santé. Elle est conduite par la Haute Autorité de Santé (HAS), à partir d’un référentiel unique (appelé manuel de certification HAS).

Le secteur sanitaire est à sa quatrième procédure de certification (appelée V2014). Il a reçu, en février 2016, la visite des experts-visiteurs. Il a été certifié A, en septembre 2016, pour une durée de six années, plus haut niveau de certification dont peuvent se prévaloir seulement un tiers des établissements français. Les résultats de cette certification sont disponibles sur le site de la HAS.

Tous les deux ans, l’établissement est également tenu d’adresser à la HAS un compte-qualité intermédiaire afin de lui montrer que les actions définies dans l’établissement sont mises en œuvre et contribuent à améliorer les pratiques professionnelles de l’ensemble des services de l’établissement au bénéfice des patients pris en soins.

Par ailleurs, la Maison Hospitalière Saint Charles participe, au niveau national, au recueil des Indicateurs de Qualité et de Sécurité des Soins (IQSS). Les résultats de ces indicateurs sont disponibles sur scopesante.fr

Pour le médico-social (EHPAD)

En premier lieu, l’EHPAD a bénéficié d’une évaluation interne au cours de l’année 2013. L’évaluation interne a pour objet d’évaluer la qualité des prestations aux résidents, selon une démarche participative et collective associant les usagers et leur famille, le personnel, les bénévoles et la direction.

A l’issue de cette auto-évaluation, un plan d’actions a été dégagé et transmis, en décembre 2013, aux autorités de tutelle ayant délivré l’autorisation de fonctionnement de l’EHPAD (Agence régionale de Santé et Conseil Général).

En second lieu, en appui de son évaluation interne, l’EHPAD a satisfait à une évaluation externe. Cette dernière a été réalisée, en octobre 2014, par un organisme extérieur habilité par l’agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM). Les résultats de cette évaluation externe ont été transmis, en décembre 2014, aux autorités de tutelle.