Chantier

Mars 2013
Avril 2013
Janvier 2014
Juin 2014
Janvier 2015
Avril 2015
Mai 2016
Juillet 2016

Du Bâtiment Historique au Bâtiment Grand Cœur

Le bâtiment historique se sentait très à l’étroit dans l’espace contraint des quatre rues : Didelot, IV Eglises, Charles III et des Ponts. Une insuffisance de locaux et une exigüité du site qui se traduisait par une vétusté de certains espaces et une inadaptation des locaux de plusieurs services.

Il fallait trouver un espace de restructuration pour y apporter un meilleur confort aux patients  âgés hospitalisés et aux résidents de l’EHPAD tout en améliorant les conditions de travail du personnel et tout particulièrement le personnel soignant médical et non médical.

C’est en 2002, lors de la célébration des 350 ans de la Congrégation des Sœurs de Saint Charles, que le Directeur de l’établissement Bernard Mathieu évoque le projet d’extension pour la première fois avec le Maire de Nancy André Rossinot.

En septembre 2005, les premières esquisses du projet d’extension sont présentées au Conseil d’Administration dans les délimitations des espaces de la nouvelle Zac Nancy Grand Cœur, où se situe la Maison d’arrêt Charles III.

Sans attendre cette extension, et par anticipation partielle de la restructuration envisagée, des travaux très importants sont réalisés à l’angle des rues Charles III et des Ponts pour le service de Soins de suite et de rééducation en 2006.

Puis de 2006 à 2008, les esquisses proposées pour l’extension évoluent pour être plus en conformité afin de s’insérer dans l’orthogonalité de la Zac souhaitée par l’architecte urbaniste Jean-Marie Duthilleul.

Le 6 juin 2009 se réalise le départ définitif de la Maison d’Arrêt vers le nouveau site pénitentiaire de Nancy-Maxéville.

Le Conseil d’Administration, présidé par Yves Baton, donne son accord au nouveau Projet d’Etablissement présenté par le Directeur en décembre 2009. Dans ce document y figure le projet d’extension. Le Projet d’Etablissement de la Maison Hospitalière est ensuite validé et approuvé par l’Agence Régionale de l’Hospitalisation le 30 mars 2010.

La déconstruction de l’ancienne Maison d’Arrêt se concrétise de juin à décembre 2010 et lors d’une visite du site le 26 mai 2011, le Directeur présente le nouveau projet d’extension de la Maison Hospitalière au Maire de Nancy.

En décembre 2011, le Conseil d’Administration choisit le Cabinet François et Henrion comme maître d’œuvre après un appel à candidatures auquel 41 soumissionnaires ont répondu.

Cette opération de couture urbaine entre la ville de Charles III et la ZAC est devenue un projet phare qui s’inscrit dans le nouveau plan d’aménagement urbain de la ZAC Nancy Grand Cœur, porté par la Communauté urbaine du Grand Nancy, future Métropole.

Achats des terrains, faisabilité, programmation et demande de permis de construire suivront.

En avril 2012, Bernard Mathieu fait valoir ses droits à la retraite mais conserve une mission auprès du nouveau directeur Frédéric Grosse, en qualité de chargé de mission sur le projet d’extension, opération qui lui tient particulièrement à cœur après plus de 37 années passées au sein de l’ établissement.

L’extension est un dossier complexe par la localisation en centre-ville et dans un quartier en pleine mutation sur le plan urbanistique. C’est un nouveau bâtiment auxquelles sont liées de fortes contraintes urbaines.

De plus, l’extension se situe sur un terrain qui a un riche passé historique ce qui induit des fouilles archéologiques en bordure des anciennes fortifications de la ville de Charles III.
Le projet est délimité sur l’emprise de la place des Justes et partiellement sur l’ancienne Maison d’Arrêt.

Ce n’est pas un simple bâtiment qui est envisagé. C’est l’extension d’un établissement de santé et d’hébergement pour personnes âgées dépendantes avec une superposition de programme : parking, accueil, blanchisserie, pharmacie, hôpital de jour, Ehpad, court séjour de médecine… ainsi que de nouveaux services à créer : Accueil de jour et Pôle d’Activités et de Soins Adapté.

Le nouveau bâtiment dispose d’une connexion avec le bâtiment existant via une passerelle de circulation sur deux niveaux au-dessus de la rue des Ponts, véritable trait d’union entre le bâtiment historique et la nouvelle construction.

Le dépôt du permis de construire a été présenté le 17 juillet 2012. Son autorisation a été délivrée 11 décembre 2012. Les premiers terrassements se sont effectués le 18 octobre 2013.

Décembre 2013

Le programme

Sur une emprise foncière de 4 625 m2, 6 727 m2 de plancher seront construits et aménagés à terme sur quatre niveaux (+ les locaux techniques, parking, ascenseurs…). Le site actuel dispose de 7 106 m2.
Une partie des lits sera redistribuée par transfert sur cette extension. Les locaux ainsi libérés dans l’ancien bâtiment devront permettre ensuite la poursuite des restructurations entamées en 2006, sur environ un quart de la surface existante.

La première phase accueille au rez-de-chaussée : la blanchisserie et l’Hôpital de Jour, puis 30 lits d’Ehpad qui emménagent progressivement entre août et octobre 2015.

Octobre 2015

La fin de la deuxième tranche de cette extension permettra d’y transférer 60 lits d’Ehpad et l’Hôpital de Jour (dans ses locaux définitifs), et d’accueillir l’Accueil de jour, le Pasa, et le service de la Pharmacie. Deux nouveaux jardins d’agréments et thérapeutiques sont est également réalisés, dont un pour le PASA.

Ce nouveau bâtiment offre des espaces nouveaux à l’Etablissement et propose un confort architectural et hôtelier sans précédent aussi bien au niveau hospitalier (médecine, hôpital de jour, consultations…) qu’au niveau médicosocial (EHPAD, accueil de jour, Pasa…). Ainsi on notera tout particulièrement l’attention portée à la conception et à la réalisation des chambres très majoritairement individuelles bénéficiant d’une luminosité optimale et d’un b, conçues avec des matériaux nobles et écologiques et offrant des éléments de confort de tout premier ordre ainsi qu’un mobilier contemporain entièrement neuf et parfaitement adapté aux publics accueillis.

Ce projet est également un levier de développement économique et social important en limite de l’Eco quartier de Nancy-Grand-Cœur.

Janvier 2017

En juillet 2017, le projet se concrétise définitivement. L’extension est totalement réalisée avec la livraison de sa deuxième phase et les emménagements progressifs des services.

Avec ce nouveau bâtiment Grand Cœur, l’établissement renforce son attractivité avec sa position centrale en cœur de Ville au sein d’un nouveau quartier résolument tourné vers demain et poursuit le développement de ses activités de soins et d’accompagnement des personnes âgées de la Métropole.

Juin 2017